Me Dominic Bouchard

La Cour d'appel entendra l'avocat de Vanessa Tremblay

La Cour d'appel du Québec a accepté d'entendre l'appel logé par Vanessa Tremblay, cette femme condamnée à la prison à vie pour le meurtre violent de Rémi Allaire survenu le 9 août 2010, à Victoriaville. Les audiences auront lieu le 5 mai prochain.
<p>Vanessa Tremblay</p>
Dans les semaines qui ont suivi la condamnation, l'avocat de Tremblay, Me Dominic Bouchard, avait affirmé qu'il y avait, selon lui, matière à interjeter appel dans le dossier. Il présentera une requête relativement à trois points de droit. Il souhaite ainsi que sa cliente soit acquittée ou qu'elle subisse un nouveau procès.
Selon Me Bouchard, le juge de la Cour supérieure François Huot a erré en droit lorsqu'il a limité le témoignage du psychologue de la défense Hubert Van Gijseghem à des questions relatives à la nature psychopathique du comportement de Vanessa Tremblay. Il estime pour une défense pleine et entière, il aurait dû pouvoir intervenir relativement au comportement de l'accusée à la suite de l'infraction.
Dans un deuxième temps, le criminaliste suggère que le juge Huot a rehaussé de façon indue la crédibilité des principaux témoins de la Couronne, Lori-Ann Day et Josée Chouinard à un certain moment au cours du procès, alors qu'il s'adressait au jury.
Me Bouchard tentera finalement de convaincre la Cour d'appel que le juge de première instance a pris position au moment de donner ses directives au jury. Ces directives auraient eu pour effet, selon lui, de limiter le rôle qu'aurait joué Patrick Lavoie, le présumé complice de Vanessa Tremblay dans cette affaire.
Rappelons que le jury, composé de cinq hommes et sept femmes, n'a eu besoin que d'une dizaine d'heures de délibération avant de reconnaître l'accusée coupable de meurtre au premier degré. Au moment de prononcer la peine, le juge Huot a félicité les jurés et a tenu des propos particulièrement cinglants à l'endroit de Tremblay.
« C'est la pire abomination qu'il m'ait été donné de voir en 23 ans de pratique en droit criminel. On ne peut même pas qualifier vos gestes de bestiaux, même les animaux les plus sanguinaires ne se livreraient pas à pareille ignominie sur l'un de leur semblable », avait-il dit.
«On ne peut même pas qualifier vos gestes de bestiaux, même les animaux les plus sanguinaires ne se livreraient pas à pareille ignominie sur l'un de leur semblable.»
Vanessa Tremblay et Patrick Lavoie ont été accusés simultanément du meurtre au premier degré de Rémy Allaire, un propriétaire d'une bleuetière de Saint-Hélène-de-Chester. La victime a été battue, poignardée et décapitée dans un appartement de la rue Saint-Jean-Baptiste, puis trimbalée dans un sac de sport jusqu'au motel À la claire-fontaine de Plessisville, où il a été découvert.
Près de quatre ans après le drame, Patrick Lavoie est toujours en attente de son procès au palais de justice de Trois-Rivières. Son retour devant le Tribunal est prévu pour le 28 avril. Si tout se passe comme prévu, c'est à ce moment qu'on pourrait connaître la date du procès.