Madeleine St-Cyr

La cinquième de sa famille à atteindre le siècle de vie

Il n'y avait plus beaucoup d'espace pour le glaçage sur le gâteau de Madeleine St-Cyr qui célébrait son 100e anniversaire devenant ainsi la cinquième de sa famille à atteindre le siècle de vie.  Le gène de la longévité semble se transmettre de façon héréditaire. Quoi qu'il en soit, Mme St-Cyr se réjouissait de voir parents et amis réunis à l'Hôpital et centre d'hébergement Argyll pour souligner l'occasion.
Originaire d'Ascot Corner, mais ayant vécu la majeure partie de sa vie à East Angus, Madeleine St-Cyr se ressasse les souvenirs de son enfance.
« Le curé Rodrigue Plamondon nous interdisait de danser, et mes parents ont respecté ça. N'empêche que je ne ratais jamais l'Heure de la valse à la radio. On devait aussi être à la maison à 9 h criant. Malgré tout, j'ai vécu une belle jeunesse. J'ai fait un peu de patin, mais j'ai arrêté parce que je tombais trop souvent. J'ai beaucoup joué au tennis sinon, on pratiquait le sport dans la cour », raconte la centenaire.
 Collection des timbres
Un jour, elle s'est découvert une passion pour la philatélie, la collection des timbres. « Les timbres, c'était toute ma vie, ils m'attiraient. J'en avais de partout. En voyage, quand je voyais un colis sur le bord du comptoir, je demandais d'avoir le timbre. J'en ramassais ici et là. »
Sauf qu'à l'âge de 86 ans, elle a vu sa collection partir en fumée. Elle venait de s'installer en résidence lorsque sa voisine de chambre a jeté une cigarette dans une corbeille à papier, déclenchant ainsi un incendie qui a brûlé tous ses timbres. Et même si elle a vécu deux Guerres mondiales, un Krach boursier, l'assassinat de Jonh F. Kennedy, cet évènement semble lui avoir laissé une profonde tristesse.
Mince consolation peut-être, Postes Canada a émis un timbre à son effigie pour souligner son anniversaire, un cadeau qu'elle a énormément apprécié.