La campagne de sécurité en vélo est reprise ailleurs

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) a repris à son compte une campagne estrienne de sensibilisation à la sécurité en vélo. Grâce à son succès, la campagne «Faisons équipe et partageons la route», lancée l'an dernier par les différents corps policiers des Cantons-de-l'Est et leurs partenaires, sera maintenant étendue à la Montérégie.
La campagne vise à informer les automobilistes et les cyclistes de leurs responsabilités et de la réglementation concernant le partage de la route. Elle aurait eu un franc succès en Estrie l'an dernier selon l'agent Paul Tear, porte-parole des corps policiers de la région.
«On n'a pas de chiffres à l'appui, mais les cyclistes qu'on rencontre ont remarqué une nette augmentation de la tolérance des automobilistes face aux cyclistes sur la route.»
À l'origine, Faisons équipe et partageons la route avait été lancée en collaboration avec Tourisme Cantons-de-l'Est, la SAAQ et les clubs de cyclisme de la région. Ils ont ensuite approché la FQSC, qui a décidé d'étendre sa portée à la rive sud de Montréal.
«Environ 80 % des automobilistes ne savent pas qu'ils ont le droit de franchir une ligne pleine pour dépasser un cycliste, pour autant que la manoeuvre soit sécuritaire», souligne l'agent Tear.