Il reste peu de temps au compteur pour le Phoenix de Sherbrooke qui souhaite bien sûr accéder aux séries de fin de saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Mais on semble prêts à se tourner vers de nouvelles stratégies, incluant la trappe mise en oeuvre contre les Remparts dimanche.

La bonne vieille trappe pour se relancer

S'ils souhaitent accéder aux séries éliminatoires, les joueurs du Phoenix de Sherbrooke devront trouver des façons de gagner. Et rapidement. La bonne nouvelle, c'est que le bas du classement général est aussi congestionné que la circulation sur Décarie à l'heure de pointe.
N'ayant remporté que trois victoires depuis le 20 décembre, les Sherbrookois ont peut-être découvert une partie de la solution en offrant du jeu hermétique dans le match les opposant aux Remparts de Québec, dimanche après-midi au Palais des sports Léopold-Drolet. La bonne vieille trappe n'a peut-être pas permis à la troupe de Judes Vallée de l'emporter, mais elle semble avoir redonné confiance à un groupe qui en a grand besoin.«Nous avons joué avec moins d'éclat parce que nous avons apporté des modifications à notre style de jeu, mais nous avons accordé uniquement 15 chances de marquer à Québec, une équipe extrêmement dangereuse offensivement. C'est excellent, considérant la jeunesse de notre groupe, a souligné l'entraîneur sherbrookois au terme de la rencontre. Nous avons obtenu notre lot d'occasions de marquer et avec un peu de chance, nous aurions pu gagner ce match-là.
«Si nous continuons à jouer de cette façon d'ici la fin de la saison, nos chances d'amasser des points sont bonnes et peut-être même allons-nous surprendre quelques équipes», a ajouté Vallée au terme de la rencontre.
Se parler dans le blanc des yeux
Malgré les défaites qui s'accumulent au compteur, le moral demeure bon dans le vestiaire. Les joueurs se sont d'ailleurs parlé dans le blanc des yeux avant le match contre Québec afin de s'assurer que tout le monde tirerait dans la même direction d'ici à la fin du calendrier régulier.
Il reste encore 14 matchs à disputer avant le début des séries éliminatoires et le Phoenix n'est qu'à un point du 16e et dernier rang donnant accès à la valse printanière. Trois petits points séparent la 14e place détenue par le Titan d'Acadie Bathurst (40) et la 18e, détenue par le Phoenix (37).
«Personne n'était content de la façon dont les choses se déroulaient dernièrement. Nos performances n'étaient pas à la hauteur, a admis le gardien Maxime Lagacé, qui a offert une solide performance en bloquant 34 des 38 tirs dirigés vers sa cage face aux Remparts. Nous nous sommes regroupés. Les points vont venir si nous compétitionnons à chaque match.»
La trappe n'est peut-être pas le système de jeu le plus sexy, mais tous les joueurs semblent y avoir adhéré, y compris l'attaquant Daniel Audette.
«Nous avons joué de façon plus compacte dans notre zone afin de donner moins d'espace à l'adversaire. Nous avons démontré que nous pouvons rivaliser contre les meilleurs, a souligné celui qui compte 62 points, dont 14 buts, depuis le début du calendrier. Il va falloir être plus patients d'ici à la fin de la saison.»
Les Sherbrookois seront de retour en action ce jeudi alors qu'ils accueilleront les Voltigeurs de Drummondville à compter de 19 h.