Intoxication au monoxyde de carbone à Rock Forest

Une famille du secteur Rock Forest a été intoxiquée légèrement au monoxyde de carbone, mardi matin, vraisemblablement à la suite de travaux de dynamitage. À l'arrivée des pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS) une occupante des lieux avait perdu conscience.
«La jeune femme dans la vingtaine présentait des symptômes d'intoxication d'étourdissement et des maux de tête», explique le chef aux opérations aux Ambulances de l'Estrie, Stéphane Jalbert.
Les deux autres occcupants de la résidence du secteur des rues Taschereau et Jean-Jacques Lafontaine ont aussi été conduits au CHUS par mesure préventive.
Ce sont des travaux de dynamitage qui se sont déroulés à proximité de la résidence touchée qui auraient pu causer cette infiltration de monoxyde de carbone.
«Nous avons pris des lecteures dans le résidenecs à proximité pour rassurer les citoyens», indique le directeur adjoint au SPIS, Stéphane Simoneau.
La santé publique de l'estrie confirme que cinq cas d'intoxication au monoxyde de carbone ont été répertoriés à la suite de ces activités de dynamitage.