Inondations: Bibeau promet de l'aide à Coaticook

Un gouvernement libéral viendrait en aide à la Ville de Coaticook pour régler les problèmes d'inondation au centre-ville. C'est ce que promet la candidate dans Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, qui veut mettre fin aux inondations récurrentes du centre-ville.
<p>Marie-Claude Bibeau</p>
La ville de Coaticook ne serait plus laissée pour compte et aurait accès à des fonds fédéraux pour l'aider à réaliser les travaux de réparation et de stabilisation des berges du ruisseau Pratt, soutient-elle dans un communiqué de presse.
Depuis deux ans, la région est éprouvée par des épisodes d'embâcles, de pluies diluviennes et de grêle. Le coût des travaux visant à stabiliser les berges du ruisseau Pratt au centre-ville de Coaticook s'élève à 2 millions $, dit Mme Bibeau.
« Ce type de travaux serait admissible au Nouveau Fonds Chantier Canada-Québec avec lequel le monde municipal est très familier. Un gouvernement Trudeau y inclurait les infrastructures vertes devenues nécessaires pour contrer les effets des changements climatiques », assure la candidate libérale.
Dans son plan d'investissement, le Parti libéral alloue des fonds réservés pour réaliser des investissements dans les infrastructures résistantes aux changements climatiques comme l'amélioration des réseaux de collecte d'eaux pluviales ainsi que les barrages et digues de prévention visant à diminuer les inondations en milieu urbain.
« Évidemment, ces initiatives seront menées en partenariat avec les deux autres paliers de gouvernement, soit le gouvernement du Québec et les municipalités. Un gouvernement libéral hausserait les investissements dans les infrastructures vertes de près de 6 milliards $ au cours des quatre prochaines années et de près de 20 milliards $ au cours des 10 prochaines années », affirme Marie-Claude Bibeau.
« La Ville de Coaticook pourra compter sur nous car le programme sera clair, transparent et rapidement accessible par les municipalités dans le besoin », conclut Marie-Claude Bibeau.
Présentement, le coût de ces travaux est assumé par les propriétaires touchés au centre-ville et par la ville de Coaticook qui espère obtenir le l'aide du ministère de la Sécurité publique du Québec, précise-t-on dans le communiqué de presse.