Incendie mortel:le maire de Drummondville appelle à la solidarité

C'est toute la communauté drummondvilloise qui est affligée par le décès de trois membres de la famille Okenge survenu dans un appartement de la rue des Écoles, le 30 janvier. Prenant la parole au nom de ses concitoyens, le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a exprimé ses sentiments à l'égard du père de la famille, Jean-Claude, et a lancé un appel à la solidarité.
<p>Alexandre Cusson</p>
«Depuis vendredi dernier, les Drummondvillois, comme les gens de partout au Québec, ont été très touchés par le drame de la famille Okenge. À l'image des derniers jours, les semaines à venir seront difficiles et remplies d'émotions pour M. Okenge, et notre communauté souhaite lui témoigner sa solidarité. Nombreux sont ceux qui ont communiqué avec la Ville afin de pouvoir exprimer leur générosité. Aujourd'hui, nous invitons donc la population à faire un don du coeur au Regroupement interculturel de Drummondville », déclare le maire, précisant que la Ville était en étroite collaboration avec l'organisme.
Immigrés du Congo au cours des dernières années afin de fuir la guerre, M. Okenge et sa famille étaient en processus d'intégration dans leur communauté d'accueil. En plus de travailler pour Cascades, le père de famille était un bénévole pour la Croix-Rouge, ainsi que pour la branche locale du Nouveau parti démocratique.
Au moment d'écrire ces lignes, la campagne de financement visant à payer les frais associés aux funérailles de Berthe, Flavien et Julien avait permis d'amasser un peu plus de 2500 $ sur un objectif de 20 000 $.