Incendie à Princeville: une quinzaine de résidences évacuées

Un brasier d'une rare intensité a nécessité l'évacuation d'une quinzaine de résidences situées sur la route 116, entre Princeville et Plessisville, dans la MRC de l'Érable, au cours de la nuit de samedi à dimanche.
Au total, une trentaine de personnes ont été tirées de leur sommeil et forcées de se dénicher un nouveau domicile le temps que les pompiers éliminent la source de danger.
Ce sont surtout les trois bombonnes de propanes, dont une de 4000 livres, qui ont inquiété les intervenants et motivé l'évacuation sur un périmètre de quatre kilomètres carrés. Les sapeurs ont arrosé de façon constante les réservoirs afin d'empêcher une explosion, qui aurait pu s'avérer catastrophique.
Les flammes ont ravagé un bâtiment de ferme, ainsi que deux silos à grain. Le propriétaire a été chanceux dans sa malchance, puisque le bâtiment était vide au moment de l'incendie. Il attendait un arrivage de veaux de lait au cours des prochaines semaines.
Les pompiers de Princeville ont fait appel à leurs collègues de Victoriaville, de Plessisville, de Saint-Ferdinand et de Laurierville. Ensemble, ils ont été en mesure d'écarter le danger au petit matin vers 5 h 30.
Selon les premières informations, l'incendie serait d'origine accidentelle. On croit qu'un problème électrique peut être en cause. Les dommages sont évalués à près d'un million $.
Intervention chez Norampac
Les pompiers du Service de sécurité incendie de Kingsey Falls ont été appelés à éteindre un début d'incendie dans le système de ventilation de l'usine Normapac, samedi en fin de soirée.
C'est le bris d'une feuille qui aurait provoqué le brasier. Elle aurait été enflammée par la chaleur intense et le feu se serait propagé par la suite, jusqu'à l'arrivée de la quinzaine de pompiers qui n'ont pas mis de temps à circonscrire le sinistre.
Les dommages ont été évalués à 2000 $ et la production a pu rapidement reprendre quand les sapeurs ont quitté les lieux.