Stéphane Dion et Denis Paradis, candidats libéraux respectifs dans Saint-Laurent et Brome-Missisquoi.

Il faut protéger l'eau du lac Memphrémagog, soutient Denis Paradis

Alors que le débat entourant le port du niqab bat son plein à l'échelle nationale, Denis Paradis a réitéré ses préoccupations pour l'environnement samedi matin.
Appuyé par l'ancien ministre de l'Environnement du Canada et ancien chef libéral Stéphane Dion, le candidat libéral dans Brome-Missisquoi a rappelé qu'il était essentiel de trouver une solution avec le Vermont pour éviter que l'état américain ne double la superficie de son site d'enfouissement de Coventry, qui se trouve à proximité de la rivière Black, un important affluent du lac Memphrémagog.
« L'eau du lac Memphrémagog, c'est l'eau que les Magogois et les Sherbrookois boivent. Il faut à tout prix s'assurer qu'elle ne soit pas contaminée », a spécifié M. Paradis, qui effectuait une tournée de son comté avec le député sortant de Saint-Laurent-Cartierville Stéphane Dion.
Plus de détails dans La Tribune lundi.