Hébert appuie le projet multisectoriel de Compton

De passage à Compton hier, le candidat du Parti Québécois dans Saint-François, Dr Réjean Hébert, a pris l'engagement de relever le défi d'asseoir autour de la même table les quatre ministères concernés par le projet multisectoriel de Compton.
Rappelons que le projet de 1,4 M$ consiste à agrandir l'école primaire Louis-St-Laurent de Compton afin de répondre aux besoins d'expansion de l'école, du CPE Les Trois pommes et des espaces communautaires de la Muncipalité de Compton, ainsi que la fusion des bibliothèques scolaire et municipale.
Porte d'entrée
«Suivant mes premières démarches, il a été convenu que la porte d'entrée serait celle du ministère de la Culture et de coordonner les trois autres ministères concernés, a expliqué Dr Hébert. C'est sans contredit un dossier complexe, mais la force de ce projet réside dans sa dimension multisectorielle, laquelle est au coeur même de la nouvelle Politique nationale de la ruralité. C'est aussi un projet qui a une synergie et qui ne se limite pas qu'à agrandir un bâtiment.»
Avec l'obtention de 16 nouvelles places en garderie pour le CPE Les Trois Pommes en début d'année, une augmentation de près de 30 % des élèves de l'école Louis-St-Laurent, un parc immobilier en croissance avec 16 nouveaux logements par année et une augmentation de la population comptonoise de 10,6 %, la plus importante augmentation démographique de la MRC de Coaticook, Compton se trouve aujourd'hui à l'étroit. Un heureux problème auquel le projet multisectoriel devrait apporter sa part de solutions.