Le maire Jean-Pierre Adam assure que son administration a effectué une «analyse serrée des dépenses» avant d'élaborer le budget 2014 du Canton d'Orford. On l'aperçoit avec Chantale Gagné et de Luc Lafleur, respectivement trésorière et directeur général de la municipalité.

Hausse de taxe modérée à Orford

Les propriétaires de résidences du canton d'Orford recevront un compte de taxes municipales un peu plus élevé en 2014, en comparaison avec la facture qu'ils avaient acquittée l'an dernier.
À Orford, la taxe foncière résidentielle passe de 0,4100 $ à 0,4129 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, une hausse qui correspond à l'indice des prix à la consommation au Canada en octobre dernier. Le taux de taxation lié aux activités de la Régie de police Memphrémagog fait quant un lui un bond de 14 pour cent et s'établit à 0,1225 $ par 100 $ d'évaluation.
L'augmentation du taux de taxe en lien avec la desserte policière s'explique principalement par la révision du mode de répartition des coûts entre les municipalités formant la Régie de police Memphrémagog.
« La richesse foncière compte plus qu'avant dans la répartition des coûts, note le maire d'Orford, Jean-Pierre Adam. On s'est rapproché de la formule utilisée par la Sûreté du Québec. »
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: