Colette Roy Laroche

Hausse de salaire de 75% pour les élus de Lac-Mégantic

Invoquant la charge de travail importante qu'il lui incombe depuis la tragédie ferroviaire de l'été dernier, le conseil municipal de Lac-Mégantic s'est octroyé une hausse de salaire de 75 pour cent, rétroactive au 6 juillet 2013. Ainsi, la rémunération annuelle de la mairesse Colette Roy Laroche est passée de 36 000 à 63 000 $ et celle des six conseillers, de 12 000 $ à 21 000 $. Ces sommes incluent les allocations de dépenses non imposables prévues par la loi.
La proposition a été amenée par le conseiller Richard Michaud et a été adoptée à l'unanimité par les élus le 16 décembre 2013, après avoir franchi toutes les étapes légales.
Depuis la tragédie ferroviaire du 6 juillet dernier, les élus de Lac-Mégantic encaissent une surcharge de travail importante sur leur tâche habituelle pour voir au rétablissement de la communauté et à la reconstruction de la ville. Ils ont un minimum de trois séances du conseil par mois, sans compter tous les autres comités auxquels ils siègent, fait valoir l'attaché de presse Louis Longchamps.
On se souvient que la mairesse Colette Roy Laroche avait même annoncé sa retraite de la vie politique en prévision des élections municipales de novembre 2013 et que devant les événements tragiques qu'on connaît, elle a plutôt accepté de prolonger son mandat de deux ans, avec les membres de son conseil, pour assurer le rétablissement de la ville d'un peu plus de 6000 habitants.
Depuis, Mme Roy Laroche profite de toutes les tribunes pour attirer l'attention sur le sort des Méganticois, bataille sur tous les fronts pour obtenir réparation et milite même pour améliorer la sécurité ferroviaire au pays.
À titre comparatif, dans la région, le maire d'Asbestos touche une rémunération annuelle d'un peu plus de 34 000 $ pour une population de 7100 personnes et la mairesse de Windsor d'environ 39 000 $ (5400 de population).