Stephen Harper

Harper fait de l'oeil au maire Rayes en vue des prochaines élections

Le premier ministre Harper aimerait que le maire de Victoriaville fasse le saut en politique fédérale aux prochaines élections.
<p>Alain Rayes</p>
Il souhaite qu'Alain Rayes se présente dans son équipe, a-t-il laissé entendre, jeudi lors d'une visite à Victoriaville où il a procédé à une annonce officielle.
M. Harper, qui a mangé jeudi midi avec le maire Rayes, a mentionné que sa candidature serait très intéressante, afin qu'il représente le parti dans la région et qu'il représente la région à Ottawa. 
M. Harper a avoué que l'annonce avait eu lieu dans la capitale des Bois-Francs afin de rencontrer le maire Rayes.
«Le Parti conservateur cherche des gens de qualité et expérimentés, qui veulent représenter leur région», a-t-il dit.
Après s'être dit «heureux» que le maire soit à ses côtés pour la rencontre de presse, il a ajouté que son éventuelle candidature, «c'est sa décision et la décision des militants du parti».
Ce dernier s'est dit flatté d'une telle demande et que cela demandait réflexion. 
Celui-ci avait cependant affirmé encore récemment qu'il entendait terminer son mandat à la mairie. Le nom d'Alain Rayes circule depuis longtemps comme candidat potentiel chez les conservateurs.
Toutefois, le maire a admet qu'il ne sollicitera pas un troisième mandat à la mairie de Victoriaville. Cela pèse dans la balance, a-t-il affirmé devant la presse.
 
Criminels récidivistes
Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a profité de son passage à Victoriaville pour annoncer que son gouvernement veut mettre fin à la libération anticipée automatique des criminels récidivistes une fois les deux tiers de leur peine purgée.
La loi actuelle permet aux délinquants sous détention fédérale ayant une peine de durée déterminée de purger le dernier tiers de leur peine sous conditions et supervision.
En avant-midi, il avait participé à une table ronde sur des questions de sécurité publique.
Avec La Presse Canadienne et Yanick Poisson