Gouvernance : consensus pour 14 conseillers et quatre arrondissements

Les élus de la Ville de Sherbrooke auraient atteint un consensus au sujet de la réforme sur la gouvernance.
Réunis en lac-à-l'épaule à l'hôtel de ville de Sherbrooke, 18 des 19 conseillers, les quatre conseillers d'arrondissement et le maire devaient débattre, samedi, des différentes propositions pour réduire le nombre d'élus et réorganiser la gouvernance. Les élus de Brompton auraient toutefois quitté avant la fin de l'exercice.
La proposition retenue serait celle de 14 conseillers répartis dans quatre arrondissements. Fleurimont comptera quatre élus, le regroupement de Mont-Bellevue et Jacques-Cartier en comptera cinq alors que le nouvel arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville-Brompton en comptera quatre. Lennoxville demeure intact.
Sur son compte Twitter, la conseillère Hélène Dauphinais a indiqué en fin de journée : « Consensus sur une proposition modifiée. Un beau travail d'équipe à Sherbrooke. Solution réaliste. »
Le conseiller Vincent Boutin a lui aussi fait mention d'un consensus sur son compte Facebook : « Large consensus trouvé dans le lac-à-l'épaule sur la gouvernance. Merci à l'ouverture de mes collègues. Nous avons mis les intérêts des citoyens de Sherbrooke de l'avant. »
Rappelons que le maire Bernard Sévigny proposait de faire passer le nombre de conseillers de 19 à 12, le nombre de conseillers d'arrondissement de quatre à deux, et le nombre d'arrondissements de six à quatre. Plusieurs conseillers indépendants s'étaient toutefois ralliés derrière la position de Chantal L'Espérance, qui proposait plutôt 15 conseillers, cinq conseillers d'arrondissement et cinq arrondissements.
Le vote sur le projet de réforme se tiendra le lundi 3 mars lors de la séance du conseil municipal.