Ghislain Bolduc

Ghislain Bolduc ministre de la Forêt?

Philippe Couillard avait promis durant la campagne électorale que si le Parti libéral du Québec était élu, le nouveau ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs verrait le jour. Parmi les candidats susceptibles d'occuper la tête de ce ministère se trouve Ghislain Bolduc, député de Mégantic.
Certaines sources ont avancé que les jeux seraient déjà faits en ce qui concerne la nomination de Ghislain Bolduc à titre de ministre de la Forêt.
Mais ce dernier dément la rumeur et rappelle que les choix de son chef seront connus tout de suite après Pâques lors du dévoilement de la composition de son cabinet des ministres.
« Il y a deux autres députés qui pourraient très bien occuper ce poste de ministre. Jean D'Amour et Julie Boulet constituent deux excellents candidats. Mais c'est certain que si on me donne plus de responsabilités que celles reliées à mon travail de simple député, j'en serais ravi. »
Jean D'Amour a effectivement déjà été adjoint parlementaire au ministre des Ressources naturelles et de la Faune tandis que Julie Boulet a récemment rempli la fonction de porte-parole de l'opposition officielle en matière de forêt et d'énergie.
« Je ne suis donc pas tout à fait d'accord avec la rumeur disant que je suis le seul élu considéré pour devenir ministre de la Forêt. Il est toutefois vrai que Mégantic constitue une circonscription dans laquelle la forêt et le bois prennent beaucoup de place au sein de notre économie », souligne Ghislain Bolduc, à qui les électeurs ont confié un second mandat consécutif le 7 avril dernier.
Le député de Mégantic croit toutefois qu'il pourrait très bien être utile au sein d'un autre ministère.
« J'ai peut-être été porte-parole de l'opposition officielle en matière de faune, mais mon expertise est plus large que ça. Je possède aussi une bonne expérience en affaires et en gestion d'entreprise », lance-t-il.
Et qu'en est-il du poste de ministre responsable de la région de l'Estrie? Avec la tragédie de Lac-Mégantic et l'ampleur de la situation, est-ce que Philippe Couillard serait tenté de nommer Ghislain Bolduc?
« Il faudrait le demander à M. Couillard. Or, toutes les responsabilités qu'on me donnera feront mon affaire! Je suis prêt à en prendre encore plus! » se résume-t-il à dire.