Gaston Naessens
Gaston Naessens

Gaston Naessens: génie ou fumiste ?

La Tribune
La Tribune
Génie ou fumiste? Il appartiendra à l'histoire de définir ce qu'était vraiment Gaston Naessens. En attendant, l'inventeur du 714 X garde le cap, même à 84 ans.
Il y a près d'une dizaine d'années que le célèbre chercheur et biologiste originaire de la France, mais qui réside à Sherbrooke (Rock Forest) depuis 1966, a pour ainsi dire disparu de la scène publique. Il ne s'en plaint nullement cependant.
Cette éclipse médiatique n'a pas empêché le controversé personnage de poursuivre ses recherches à son laboratoire sherbrookois et de persévérer afin que son produit, le 714 X, soit reconnu comme médicament par Santé Canada.
«Je ne pense pas voir cela de mon vivant», dit-il à ce sujet.
«Mais au moins, depuis juin dernier, résultat d'un recours collectif, les médecins sont tenus par un jugement de la Cour fédérale de le donner aux patients qui le demandent», confie Gaston Naessens.
Le 714 X n'agit pas comme un remède classique qui cible une affection particulière. Il prétend plutôt donner une nouvelle vigueur au système immunitaire du patient et aux mécanismes de défense naturels qui seront alors en mesure de combattre des maladies dégénératives comme le cancer.
Fabriqué dans un laboratoire qui compte six employés et qui est voisin de la résidence du chercheur et de son épouse, Jacinthe Lévesque-Naessens, biologiste également, le 714 X est exporté dans 90 pays à travers le monde actuellement.
«L'article 37 de la loi canadienne nous permet d'exporter le 714 X dans la mesure où le pays l'accepte. Il n'y a qu'au Canada qu'on ne peut pas le vendre», explique Jacinthe Lévesque-Naessens.
Pas moins de 22 000 injections du 714 X ont été prescrites jusqu'à ce jour, même si Santé Canada refuse toujours de reconnaître le produit comme un médicament.
«Nous sommes sur une liste noire parce que cela dérange énormément l'industrie pharmaceutique, ajoute Gaston Naessens. Cela démolit ce qui existe déjà. Au lieu de prendre la vie et la remonter, d'autres préfèrent tuer ce qui n'est pas bon.»
Nouveau produit
Preuve que Gaston Naessens ne ralentit pas, malgré ses 84 ans bien sonnés, il vient de lancer un nouveau produit: le IB Drops.
«Il est réalisé avec la même molécule active que le 714 X, explique-t-il. Il tend à augmenter le système immunitaire.»
Le IB Drops sera distribué à travers le monde, mais pas au Québec. Les consignes qui apparaissent sur les étiquettes sont d'ailleurs rédigées exclusivement en anglais et en espagnol.
«Je n'ai pas peur, mais je fais attention où je mets mes pieds. Je ne veux plus me battre. Je veux seulement aider, ce qui a toujours été mon but», confie le chercheur.
«Nous ne sommes pas contre le système médical, assure-t-il. Si on pouvait travailler ensemble, ce serait extraordinaire. Notre produit n'a d'ailleurs rien d'incompatible avec la chimiothérapie.»