Froid sibérien record

Les Estriens ont eu droit à un réveil brutal, mercredi matin, alors qu'un froid sibérien les attendait à l'extérieur de leur résidence.
Le mercure a chuté dans la nuit de mardi à mercredi pour atteindre des valeurs inférieures à moins 30 degrés.
Un record a été battu de peu entre 6h et 7h mercredi matin, quand il a fait moins 34,4 degrés. En 1984, il avait fait moins 34,3. 
Le maximum pour la journée ne devrait pas dépasser les moins 20 degrés.
Même présent toute la journée, le soleil ne pèse pas lourd quand pareille température polaire enveloppe la région.
Demande énergétique
Mercredi matin, Hydro-Sherbrooke a enregistré une demande énergétique record de 526 mégawatts (MW), alors que les records précédents étaient de 503 MW, en décembre 2013, et de 498 MW, en janvier 2013.
Hydro-Sherbrooke demande elle aussi à la population de réduire sa consommation d'électricité en cet épisode de grands froids. Afin d'éviter des primes de dépassement supplémentaires dans les achats d'énergie auprès d'Hydro-Québec, la société municipale invite ses clients à collaborer en évitant les grandes consommations d'électricité ce mercredi, entre 16 h 30 et 19 h 30, ainsi que le jeudi, entre 6 h 30 et 9 h et entre 16 h 30 et 19 h 30.
«Cette collaboration citoyenne pourrait aussi permettre à Hydro-Sherbrooke de mieux faire face à d'éventuelles pannes en cette période de forte demande», mentionne un communiqué.
Bouchons
On signale par ailleurs des accidents mineurs sur la route, ce qui a créé quelques bouchons de circulation, notamment sur les autoroutes 410 et 10.
Le froid perdure jusqu'en fin de semaine, où on observera une accalmie. Mais le froid vif reviendra la semaine prochaine, signale Environnement Canada.
- Avec François Gougeon
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: