Fibres d'amiante et promesse huileuse

Il ne manquait plus que ça : la découverte d'amiante dans les sols souillés au pétrole a provoqué l'arrêt préventif des travaux d'excavation à Lac-Mégantic. Cet imprévu ne repoussera heureusement pas les échéanciers d'un centre-ville propre d'ici mars 2017, a affirmé hier soir le ministre de l'Environnement, David Heurtel.
On reste dans les budgets et les temps pour réhabiliter  les sols, mais Québec ne confirme toujours pas la poursuite des opérations au-delà du 31 mars de l'équipe de rétablissement chargée d'offrir de l'aide aux citoyens de Lac-Mégantic ébranlés psychologiquement. Cherchez l'erreur !
À lire dans La Tribune de mardi.