Fête du lac: un feu d'ouverture de haut calibre

La Fête du lac des Nations promet un feu d'ouverture hors du commun qui vise à propulser la Coupe des Dieux vers une compétition nord-américaine.
<p>Jean-Marc Bénard</p>
Pour la première fois mardi soir, une firme des États-Unis illuminera le ciel de Sherbrooke dans le cadre de la Fête du lac.
Le président du jury des feux, Me Jean-Marc Bénard, souligne que c'est la firme Atlas avec son spectacle pyrotechnique Rock'n the stars qui ouvrira les festivités.
« Cette firme invitée se produira hors compétition. Elle utilisera des bombes qui ne sont pas autorisées au Canada. Cependant, même si certaines pièces ne sont pas homologuées ici, l'évaluation est faite en fonction de la sécurité. Nous avons hâte de voir cette ouverture à l'international avec une firme qui a déjà gagné à Montréal. Nous visons dès l'an prochain à offrir une compétition avec des firmes non seulement du Canada, mais aussi des États-Unis et du Mexique », explique Me Bénard.
Le président du jury promet cependant une compétition spectaculaire cette année avec des firmes canadiennes de haut calibre.
« Les firmes en compétition mettent la barre plus haute chaque année. Les participants ont tous déjà participé à la Coupe des Dieux. Ils ont fini en première ou en deuxième place. Chaque année, les firmes repoussent les limites. Nous aurons droit à un calibre très relevé », soutient le président du jury.
Le jury est composé d'une vingtaine de personnes provenant du public. Les gens sont invités chaque année à présenter leur candidature pour faire partie du jury soit par les journaux ou par le site Internet de la Fête du lac des Nations.
« Ce sont des gens de 18 à 75 ans provenant de tous les milieux. Cette diversité fait en sorte que les juges représentent le plus possible la diversité de la région. Ils reçoivent une formation pour évaluer la synchronisation des feux, les transitions, la luminosité et l'utilisation des couleurs en fonction de la thématique », explique le président du jury de la Coupe des Dieux.
Pyrospek du Québec (16 juillet), FX Worx de l'Ontario (17 juillet), Archangel Fireworks du Manitoba (18 juillet) et Fireworks spectacular Canada de l'Alberta (19 juillet) se feront la lutte pour l'obtention de la Coupe des Dieux.
« Chaque firme dispose de la même enveloppe pour son spectacle pyrotechnique. Notre compétition pancanadienne sert souvent de tremplin pour participer à l'International des feux Loto-Québec à Montréal. Ce sont des firmes d'envergure qui sont en compétition à Sherbrooke. Elles tentent d'exploiter le site au maximum en offrant des effets sur le lac. Cette année, les firmes n'ont aucune musique imposée. Elles sont libres de faire ce qu'elles veulent », souligne Me Bénard.
Les jurés de la Coupe des Dieux sont assermentés et prennent leur tâche très au sérieux.
« C'est une belle occasion de voir les feux autrement pour les membres du jury. Ils ont un accès privilégié au monde pyrotechnique », mentionne Me Jean-Marc Bénard.
C'est la firme Royal pyrotechnie du Québec qui offrira le spectacle de clôture hors compétition dimanche 20 juillet.