Fausse manoeuvre mortelle pour un travailleur

Un travailleur de la nouvelle usine victoriavilloise de Sural a perdu la vie, jeudi en début d'après-midi, après être demeuré coincé entre des pièces de machinerie hydraulique.
L'homme, dont l'identité n'a pas encore été dévoilée, aurait effectué une fausse manoeuvre qui l'aurait mis dans une fâcheuse posture. Les pompiers du Service de sécurité incendie ont été appelés sur les lieux avec le nécessaire de désincarcération, mais n'ont pas eu à s'en servir. La victime avait déjà été extirpée de son piège.
Le travailleur a été transporté d'urgence à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska où il a finalement rendu l'âme. L'entreprise de fabrication de pièces d'aluminium a cessé sa production momentanément. On a offert de l'aide psychologique à ses collègues de travail. La CSST a confirmé avoir dépêché des enquêteurs sur les lieux de l'incident afin de déterminer les causes exactes du décès et d'émettre des recommandations si nécessaire.
Un des travailleurs affectés à la construction de l'usine a affirmé ne pas être surpris qu'un accident de travail survienne à cet endroit étant donné l'aménagement privilégié par l'entreprise. Les pompiers et la CSST seraient d'ailleurs intervenus à quelques reprises pendant la construction.