Évasion fiscale chez Beauregard Construction

L'entrepreneur en construction sherbrookois Denis Beauregard ainsi que sa conjointe Myriam Prévost-Beauregard ont plaidé coupable d'évasion fiscale mardi devant la Cour du Québec.
M. Beauregard s'est vu imposer une amende de 155 557 $, soit 100 % de la somme d'impôt fédéral qu'il a tenté d'éluder. En plus de cette amende, il devra payer la totalité de l'impôt dû, en plus des intérêts et pénalités administratives qui s'appliquent.
Mme Prévost-Beauregard devra pour sa part payer une amende de 77 778 $, qui représente 50 % de la somme qu'elle a permis à son conjoint d'éluder en falsifiant les livres et registres de l'entreprise Beauregard Construction.
Une enquête, menée par l'Agence du revenu du Canada, a révélé que pour les années d'imposition 2004 à 2009, M. Beauregard a volontairement contrevenu à la Loi de l'impôt sur le revenu en omettant de déclarer 770 854 $ de revenus de son entreprise.
L'enquête a démontré qu'il existait deux versions de registres permettant de calculer les ventes.