Étude de la FCSQ : les écoles privées réagissent

L'Association des écoles privées de l'Estrie (AEPE) remet en question certaines informations avancées dans une étude de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), qui demande à Québec de réduire les subventions accordées au réseau privé.
«L'État verse aux écoles privées subventionnées 60 % de la somme allouée aux commissions scolaires pour les services éducatifs. En comptant toutes les dépenses nécessaires et en incluant celles pour l'entretien des bâtiments dont toute la charge est assumée par l'école privée, la contribution de l'État est en fait de 42 % (données MELS 2012-2013) et ce taux baisse à 38 % en tenant compte de la taxe scolaire à laquelle les écoles privées n'ont pas droit», soutient l'AEPE dans un communiqué.
«Les statistiques véhiculées par la Fédération des commissions scolaires au sujet des frais administratifs des écoles privées sont erronées, laissant croire qu'ils sont plus élevés que ceux des commissions scolaires», fait également valoir l'AEPE.
L'AEPE (Association des écoles privées de l'Estrie) regroupe 11 établissements d'enseignement fréquentés par plus de 4000 élèves et étudiants.