«Épargner des parties»

Caroline Gallichand, de Magog, cherchait des pièces de rechange, mais est plutôt tombée sur des « épargner des parties ». L'anglicisme « spare » est malheureusement très répandu dans la langue populaire québécoise.
On préfère même dire « de spare » plutôt que « de rechange ». Ce serait une bonne idée de bien traduire pour une fois.
Cet emballage nous offre quelques autres perles, tels le « spring ring » qui devient l'« anneau de printemps » (est-ce meilleur qu'un rouleau de printemps?) et le « lobster claw » qui nous donne « le homard griffent ».
Les deux expressions exactes ici sont « anneau à ressort » et « mousqueton ».
 
Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe tous les vendredis dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.