Les candidats péquistes de la région Michel Breton (Orford), Serge Cardin (Sherbrooke), Étienne-Alexis Boucher (Richmond), Réjean Hébert (Saint-François) et Isabelle Hallé (Mégantic) se sont réunis vendredi pour la présentation des engagements du PQ en matière d'entrepreneuriat.

Entrepreneuriat : le PQ mise sur le guichet unique

Pour stimuler l'entrepreneuriat d'ici, le Parti québécois souhaite transformer Sherbrooke et l'Estrie en vrai écosystème. Comment? En réunissant tous les acteurs économiques pour ainsi former une communauté entrepreneuriale.En présence de tous les candidats péquistes de la région, Réjean Hébert a présenté les engagements de son parti en matière d'entrepreneuriat.
D'abord, le PQ souhaite mettre sur pied un guichet unique permettant ainsi de faciliter le travail de ceux qui espèrent se lancer en affaires.
«Ils n'auront pas à présenter sept plans d'affaires aux organismes ou aux institutions comme les banques, le CLD, Investissement Québec, etc. Grâce au guichet unique, un projet qui a été bloqué par l'opposition puisque nous formions un gouvernement minoritaire, on simplifie le processus de création d'entreprises. Les entrepreneurs n'auront qu'à passer par la Banque de développement économique du Québec», souligne le candidat dans Saint-François.
Quatre initiatives
Doter la région d'une culture entrepreneuriale en favorisant le transfert d'entreprises, en gardant la relève en Estrie et en aidant les jeunes à saisir leur chance. Voilà le plan du Parti québécois.
«Il faut semer des graines et les faire pousser!» amène comme image la candidate dans Mégantic, Isabelle Hallé.
«Notre difficulté, ce n'est pas de rejoindre les organismes ou les intervenants, répond l'entrepreneur David Bouchard de chez Polymere Robotics. On les connaît! Le problème, c'est qu'il n'y a pas de programmes pour aider certains entrepreneurs!»
«On compte miser sur nos quatre initiatives pour appuyer les entreprises estriennes, avance Réjean Hébert. On parle de la politique nationale de l'innovation, la politique industrielle, la politique de développement du commerce extérieur ou encore de la stratégie d'électrification des transports!»
PKP absent
La présence du candidat vedette du PQ Pierre Karl Péladeau était attendue hier à Sherbrooke. Il a toutefois annulé sa visite peu avant la conférence, estime ses collègues estriens.
«L'horaire d'une campagne peut changer à chaque jour, à chaque heure!» rappelle le candidat dans Richmond, Étienne-Alexis Boucher.
Lors de la conférence, il a toutefois été impossible de savoir où il se trouvait en posant la question à ses holomologues.
«On ne le cache pas du tout! Il est très présent dans la campagne nationale. Il suffit d'ailleurs de remarquer la réaction des autres partis lors de l'annonce de sa venue chez nous afin de comprendre qu'ils auraient bien voulu l'avoir avec eux!» estiment conjointement Serge Cardin, candidat dans Sherbrooke, et Étienne-Alexis Boucher.