Denis Coderre

Entente avec l'aéroport de Burlington: le maire de Montréal n'est pas inquiet

La perspective d'une entente entre l'aéroport de Sherbrooke et celui de Burlington ne semble pas inquiéter le maire de Montréal Denis Coderre. Du moins, pas pour le moment...
Lors de son passage à Sherbrooke en février dernier, M. Coderre avait donné son appui au maire de Sherbrooke Bernard Sévigny et au projet de l'aéroport de Sherbrooke. Il confiait travailler lui-même pour que l'aéroport de Montréal soit une plaque tournante vers l'Europe. «Entre régions, on est mieux de travailler entre nous pour faire faire de l'argent à la région avant d'avantager les États-Unis», réagissait-il à la fuite de touristes vers les aéroports de Burlington et Plattsburgh.
«On comprend que la priorité est toujours le projet-pilote permettant de lier Sherbrooke à Montréal, surtout à la lumière de l'ouverture démontrée par la ministre des Transports Lisa Raitt. On soutient le maire Sévigny là-dedans», a réagi Louis-Pascal Cyr, directeur des communications du maire de Montréal.
«Il fait tout ce qu'il peut pour relancer son aéroport, mais dans la mesure où la priorité est de faire le lien avec Montréal, nous focussons sur le plan A. Le reste ne nous inquiète pas.»
M. Cyr a qualifié l'ouverture de Mme Raitt de «signe le plus positif» depuis le passage de M. Coderre à Sherbrooke en février.