Enjeux énergétiques et électoraux

Stoppons les projets de production d'énergie avant qu'ils ne plument davantage les Québécois, imposons une tarification aux wagons transportant des produits dangereux sur les rails de la province, envoyons aux banlieusards la facture de l'étalement urbain, éloignons les bureaux gouvernementaux ou les succursales de la SAQ des autoroutes, on change de cap !
Le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec énumère pas mal de  révolutions à entreprendre pour « Maîtriser notre avenir énergétique ». Un brassage d'idées que la première ministre Marois a déjà commencé à trier pour ne pas trop s'embarrasser durant la période électorale.
     À lire dans La Tribune de mercredi.