Enfouissement à Saint-Nicéphore: les manifestants remettent ça

Quelques dizaines de manifestants se sont donné rendez-vous au parc Saint-Frédéric de Drummondville, dimanche midi, afin de dénoncer le non-respect du référendum municipal sur la question de la poursuite des activités du site d'enfouissement de Waste Management, situé dans le secteur de Saint-Nicéphore.
Cette manifestation pacifique, tenue sous la forme d'une soupe populaire, consiste en un quatrième événement pour la Coalition pour le respect de la démocratie à Drummondville, qui aimerait bien obtenir une oreille attentive du conseil municipal, ainsi que du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet.
« Nous jugeons qu'il est intolérable que la Municipalité et le ministre du Développement durable ne respectent pas l'expression directe de la démocratie qui exigeait la fin des activités du site. Ce qui est plus amplement déplorable c'est la part de responsabilité du ministre Blanchet dans cette affaire, car il s'était engagé à ne pas aller à l'encontre du souhait exprimé », a indiqué le porte-parole de la Coalition, Alexandre Pouliot.
Selon les manifestants, le ministre était la personne qui avait le dernier mot en ce qui a trait à l'émission d'un certificat d'autorisation pour le site et ces derniers entendent utiliser « tous les moyens » pour faire entendre leur argumentaire.