Encore du vandalisme électoral

Le vandalisme à l'endroit des pancartes électorales se poursuit à Sherbrooke, mais d'une autre façon. On peut voir à différents endroits dans la ville que des affiches du libéral Luc Fortin ont un peu changé d'allure.
Un autocollant « Non au PLQ » a été apposé sur les pancartes. On peut y lire aussi les mots « corruption », « collusion », « fraude » et « dette ».
Un lecteur a fait parvenir des photos des pancartes vandalisées qu'on pouvait voir sur les rues Belvédère Sud et Alexandre.
Depuis le début de la campagne électorale, plusieurs pancartes des différents partis ont été la cible de vandales à Sherbrooke.