Élèves piqués à La Ruche : la RPM arrête un adolescent

Un élève de l'école secondaire La Ruche de Magog doit faire face à la justice en rapport à l'épisode d'agressions avec des aiguilles d'appareil de glycémie.
Vendredi dernier, des agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM)  ont procédé à l'arrestation d'un des trois suspects impliqués dans l'évènement.
Lors de sa comparution au Tribunal de la jeunesse, l'adolescent a été accusé de voies de fait armé, mentionne Sylvain Guay, lieutenant de la gendarmerie à la RPM.
Il a été libéré sous la condition de ne pas entrer en contact avec les personnes qu'il a piquées en dehors des heures de classe.
Rappelons que récemment des élèves qui ont été piqués à l'aide d'une lancette de glycémie à la polyvalente La Ruche de Magog. Onze des 21 victimes ont porté plainte. Ces élèves ont tous été piqués par le même individu.