Élections municipales: 1000 personnes seront requises

Au moins 1000 personnes seront requises pour assurer le bon fonctionnement des élections municipales à Sherbrooke, le 1er novembre prochain, soit près du double d'il y a quatre ans. Du nombre, environ 400 employés ont déjà été embauchés par Élection Sherbrooke 2009, le bureau chargé d'organiser ces élections.
Me Isabelle Sauvé
Contrairement aux élections municipales de 2005, 2001 et 1998, Sherbrooke ne pourra utiliser le vote électronique et devra revenir au bon vieux processus sur papier compte tenu d'un moratoire imposé par Québec.
Ce vote papier avait été utilisé lors du référendum sur le plan d'urbanisme, en 2007.
Pour éviter les interminables files d'attentes, les électeurs auront droit à deux fois plus de bureaux de votation, soit 34 plutôt que les 19 (un par district) qu'on retrouvait en 2005.
Le nombre d'électeurs inscrits par section de vote diminuera ainsi de 750 à environ 400, si bien qu'il ne sera pas plus long de voter sur papier que par vote électronique, avance Me Isabelle Sauvé, greffière de la Ville de Sherbrooke et présidente d'élection.
Cette multiplication du nombre de bureaux de votation explique pourquoi autant de personnel électoral sera nécessaire cette année. En 2005, les élections municipales avaient nécessité l'embauche d'environ 650 personnes.
Me Sauvé constate par ailleurs un engouement certain pour ces élections municipales sherbrookoises. « C'est très populaire cette année », remarque-t-elle.
À pareille date il y a quatre ans, une seule personne avait demandé une préautorisation en vue de lancer son financement avant le début officiel des mises en candidature, le 18 septembre prochain.
En date de lundi, ils étaient 13 candidats à avoir fait de même. Pas moins de 45 «guides du candidat» ont été remis jusqu'à maintenant à des candidats potentiels.
Pour information : www.ville.sherbrooke.qc.ca, onglet Élection 2009.