Éclosion de gale: au tour de la CSN de revendiquer

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS), syndicat affilié à la CSN, suit de près l'évolution de l'éclosion de gale dans trois centres d'hébergement de la région des Bois-Francs et revendique que la partie syndicale soit au coeur des démarches pour redresser la situation. De plus, elle demande que les travailleurs touchés par l'éclosion puissent déposer des déclarations à la CSST.
Le syndicat a été mis au fait que certains travailleurs présentaient des lésions de grattage dès le jour un, le 18 octobre. Il a fait immédiatement une demande auprès du bureau de la santé pour qu'une enquête soit lancée sur les causes de cette éclosion.
« Cette éclosion, touchant aussi bien des patients que des travailleurs, est des plus préoccupantes pour nous», a avancé Guy Laurion, vice-président de la FSSS.
La Fédération veut maintenant s'assurer que les travailleurs concernés par l'éclosion de gale dans les trois CHSLD puissent déposer des déclarations à la CSST, ce qui n'est pas la voie prise par l'employeur actuellement.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.