Du virtuel en temps réel offrant de grandes possibilités de recherche

La faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke a lancé, mardi, un laboratoire de visualisation immersive, un environnement virtuel en temps réel qui offre d'innombrables possibilités en recherche.
André Dieter Bandrauk
Aux yeux de certains scientifiques, l'infrastructure pourrait révolutionner l'enseignement. Le laboratoire a nécessité des investissements de 10 M $.
Il est le fruit de plus de cinq années de travail d'une équipe dirigée par les professeurs Djemel Ziou, du Département d'informatique, et André Dieter Bandrauk, du Département de chimie.
Le laboratoire permet une représentation spatiale de phénomènes en médecine, en ingénierie, en histoire, etc.
Djemel Ziou
120 mages
Il est composé de quatre écrans fixes et un système passif stéréoscopique affichant jusqu'à 120 images en temps réel.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: