Du soutien pour les proches aidants à Magog

Associer proches aidants et cuisines collectives ne va pas de soi. Cela n'a pas empêché les Cuisines collectives Bouchée double à Magog d'élaborer un projet s'adressant précisément aux personnes soutenant au quotidien un aîné gravement malade ou handicapé.
Appuyer financièrement par l'organisme Appui Estrie, le projet développé par Bouchée double vise à permettre à des proches aidants de cuisiner en groupe, tout en bénéficiant du support de différents intervenants.
« Le but des rencontres, qui ont lieu deux fois par mois, est d'offrir un répit aux proches aidants et de leur donner la chance de vivre une activité pour eux-mêmes dans laquelle le plaisir est au rendez-vous. Les gens apprendront aussi à travailler avec de nouveaux aliments et à préparer des repas adaptés aux aînés », explique Lucie Vachon, animatrice chez Bouchée double.
Mme Vachon souligne que des ateliers thématiques seront proposés aux groupes qui seront formés.
Ces ateliers seront l'occasion d'explorer des thèmes telles la germination, l'utilisation de la mijoteuse, la préparation de soupes et potages, etc.
Gardiennage
Puisqu'il est parfois difficile pour les proches aidants de se libérer de leurs occupations quotidiennes, ceux qui le souhaiteront auront l'opportunité de profiter d'un service de gardiennage. « On ne veut pas que la personne aidée devienne un frein », précise Johanne Lavallée, directrice de Bouchée double.
Dans d'autres cas, il est possible qu'un spécialiste de la nutrition soit appelé en renfort, si par exemple des participants devaient préparer des repas pour une personne ayant une diète particulière.
Deux groupes
L'objectif de Bouchée double est de former deux groupes à brève échéance et de continuer à en créer de nouveaux par la suite. Johanne Lavallée indique qu'elle s'attend à ce que le projet existe pendant un bon moment.
Pour obtenir de plus amples informations concernant ce projet ou pour s'inscrire à un des nouveaux groupes, il est possible de téléphoner au 819 868-2153.