Du pôle Nord à Sherbrooke (galerie de photos)

Superviser la fabrication des jouets, préparer son traîneau, réviser les noms des jeunes apparaissant sous la colonne « enfants sages ». À ce temps-ci de l'année, la liste des tâches à accomplir avant la nuit du 24 décembre est longue lorsqu'on se nomme père Noël. Malgré toutes ses obligations, le sympathique vieillard à la barbe blanche a pris le temps de venir salué les Sherbrookois, dimanche, au plaisir des petits et des grands.
Et il n'était pas seul à avoir fait le voyage du pôle Nord jusqu'à Sherbrooke. Une dizaine de lutins, la mère Noël et même Rodolphe (le vrai!) ont marché dans les rues de la ville.
La première présence au défilé du plus connu des rennes n'est pas passée inaperçue. Il faut dire qu'il est rare qu'un tel animal se promène au milieu d'une ville. « Le renne était vraiment beau », a déclaré Mathis Rainville,
10 ans. « C'est vraiment le fun de le voir de si près », a partagé Alison Lamontagne, 9 ans, alors qu'elle se trouvait à quelques centimètres du renne au Marché de la gare, où l'animal se reposait après sa longue marche.
Texte complet dans La Tribune de lundi.