Du coeur pour les 25 ans du Club Arc-en-ciel

Le club de vététistes Arc-en-ciel de l'Estrie a décidé de s'amuser tout en soulignant son 25e anniversaire.
Une soixantaine de personnes ont dévalé, samedi dernier, les sentiers jouxtant le centre communautaire Richard-Gingras en VTT à l'occasion du premier Poker run du club, une activité qui vise à amasser des cartes à jouer à différents points du trajet et de constituer la meilleure main pour gagner à l'arrivée.
« On cherchait une activité pour se démarquer et être original! Je me disais que ce serait le fun de faire un Poker run pour marquer l'année et l'engouement est là », se réjouit la directrice des loisirs au Club Arc-en-ciel, Anne-Marie Leclerc.
Afin de joindre l'utile à l'agréable, le club s'est associé pour une deuxième année consécutive à la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC de l'Estrie, une union qui tombe sous le sens selon Mme Leclerc, qui porte également le chapeau de coordonnatrice d'activités à la Fondation.
« Le moteur de notre corps, c'est le coeur. Si on veut faire notre passion, il faut qu'il aille bien. Le coeur de notre VTT, c'est le moteur et s'il ne fonctionne pas on ne peut pas rouler. Il faut donc que les deux fonctionnent pour qu'on puisse rouler et s'amuser », illustre la pimpante dame.
« On voulait revivre l'expérience, explique Christiane Toutant, qui a participé à un poker run à Windsor. C'est le fun, C'est comme un rallye automobile et vu que c'est une bonne cause, on partage et on encourage. »
Des propos qui faisaient écho au grand gagnant de l'événement, André Giroux. « On fait juste s'amuser dehors, mais on le fait pour une bonne cause. »
Avec ses trois rois et ses deux cinq, le Magogois s'est constitué une main pleine qui lui a valu 500 $.
Le club tenait également un souper-bénéfice en soirée. Au final, la journée d'activités aura permis d'amasser 3500 $ qui seront répartis équitablement entre le club de VTT et la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC de l'Estrie.