Drummondville obtient une injonction contre Ultramar

La Cour supérieure a accordé à la Ville de Drummondville, mercredi matin, une injonction afin de s'assurer que la compagnie Ultramar n'utilise pas le réseau d'eau potable de la municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham pour des fins de protection incendie, contrevenant à une entente existant entre les deux voisines.
Le contrat de desserte en eau potable liant Drummondville et Saint-Majorique interdit effectivement que cette dernière utilise la ressource afin de prévoir et combattre le feu et c'est exactement ce que désire Ultramar afin de protéger l'unique station de pompage de son pipeline Saint-Laurent.
Si elle a demandé une injonction, c'est que la Ville a appris, vendredi dernier, que des essais étaient prévus dans la municipalité voisine afin de vérifier s'il y avait suffisamment d'eau pour éteindre un éventuel incendie.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.