Drummondville nage dans les surplus

À moins d'un revirement majeur de situation, la Ville de Drummondville devrait boucler son année 2012 avec un surplus budgétaire d'environ 2 millions $.
Cette situation d'abondance est notamment attribuable à une sous-évaluation des revenus liés à de nouveaux projets et des revenus attribuables aux permis de construction et droits de mutation. « 2012 a été une année riche en investissements. Il y a eu des projets plus importants que ce que nous avions projeté », a indiqué le directeur général, Claude Proulx.
Il est fort possible que les surplus soient affectés au fonds de roulement
Comme ce fut le cas au cours des dernières années, il est fort possible que les surplus soient affectés au fonds de roulement de la Municipalité afin de financer des projets qui sortent de l'ordinaire.
Au cours des prochaines années, Drummondville devra notamment investir afin de financer les activités reliées à son 200e anniversaire de fondation et à l'accueil des Jeux du Québec d'hiver sur son territoire.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.