Drogue : il se croyait à l'abri dans un ancien presbytère

Un ancien presbytère ne confère aucune immunité aux trafiquants de stupéfiants.
S'il se croyait à l'abri des enquêtes policières parce qu'il avait établi son quartier général dans l'ancien presbytère de Val-Joli, un individu de 58 ans fait le constat devant la justice que ce n'est pas le cas.
Une douzaine de policiers de la Sûreté du Québec sont débarqués au 546 de la route 249 soit dans le presbytère de l'ancienne paroisse Saint-Zachary.
Sur place, ils ont trouvé du cannabis, du haschich, divers comprimés ainsi que des armes à feu.
«Les policiers ont procédé à la fouille de cette vaste propriété en vertu d'un mandat de perquisition», explique la porte-parole de la SQ en Estrie, Aurélie Guindon.
L'individu arrêté lors de cette perquisition était bien connu des milieux policiers.
«Cette opération est le résultat d'une enquête de quelques semaines», explique la porte-parole de la SQ.