Jo-Annie Lapointe et d'Andrée-Anne Sévigny

Deux victimes honorées à l'inauguration du Centre d'études de Lac-Mégantic

L'inauguration des nouveaux locaux du Centre d'études collégiales de Lac-Mégantic (CECLM) a été teintée par la tragédie survenue il y a deux mois dans cette localité.
<p>Pierre Duchesne</p>
Le ministre de l'Enseignement supérieur Pierre Duchesne a profité de l'occasion, jeudi, pour honorer la mémoire de deux étudiantes disparues dans la terrible tragédie du 6 juillet dernier.
En présence des parents des victimes, de la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, et des autorités de l'établissement, le ministre a procédé au dévoilement d'une plaque commémorative et à la plantation de deux arbres qui rappelleront à tout jamais la disparition de Jo-Annie Lapointe, 20 ans, et d'Andrée-Anne Sévigny, 26 ans, étudiantes au CECLM.
Durant les rénovations au CECLM, la bibliothèque du Centre d'études collégiales était logée temporairement dans la bibliothèque municipale de Lac-Mégantic. Ce sont donc tous les ouvrages du CECLM qui ont été détruits lors du gigantesque incendie du 6 juillet dernier.
Le ministre Duchesne a annoncé que son ministère comblerait l'écart des dommages par rapport à ce qui ne sera pas couvert par la compagnie d'assurances. Ce montant pourrait atteindre 85 000 $.
Les nouveaux locaux ont été aménagés dans l'édifice de l'ancienne usine Canadelle acquise par la Ville de Lac-Mégantic et feront place à la nouvelle bibliothèque municipale.