Deux nuits ont suffi pour ramasser la neige

Les employés de la Ville de Sherbrooke ont mis moins de temps que prévu pour ramasser la neige tombée lors de la tempête de la semaine dernière. En fin de semaine, deux nuits ont suffi pour souffler les bancs de neige des rues prioritaires.
L'opération a été plus rapide que prévu au départ, a fait savoir au service des communications de la Ville de Sherbrooke Martial Larose, le directeur du service de la voirie. On avait prévu trois nuits.
Par la suite, dans la nuit de lundi à mardi, on s'est concentré sur les rues du centre-ville où était tournée une partie d'un téléfilm américain depuis samedi, mentionne Guylaine Hébert, du service des communications. On avait aussi de petites retouches à faire ailleurs sur le territoire, ajoute-t-elle.
Rappelons qu'on s'était fixé comme objectif avec ce blitz d'enlèvement de la neige de nettoyer les grandes artères et les rues collectrices, les rues commerciales avec stationnement sur rue, les pourtours des écoles ainsi que les corridors scolaires sans trottoirs.
Pour ce qui est des coûts, on n'avait pas encore comptabilisé les dépenses de cette opération et celles effectuées depuis le début de l'hiver.