Deux importants contrats pour TLD Canada

La compagnie TLD Canada s'apprête à mettre en production à son usine de Sherbrooke deux importants contrats octroyés par la Royal Australian Air Force (RAAF) et la compagnie aérienne British Airways. Des dizaines d'emplois sont créés.
Spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements d'assistance aéroportuaires, TLD Canada construira 36 plateformes de chargement et de transport PFA-50 pour la RAAF. Entièrement conçu par l'équipe de R ET D sherbrookoise, le PFA-50 est un transporteur-élévateur de fret aérotransportable. Il dispose d'une capacité de chargement de 50 000 livres, assure un communiqué de presse. Sa conception lui permet de résister à des températures et des conditions météorologiques extrêmes.
La production s'échelonnera jusqu'en 2015 et ouvrira de nouvelles occasions d'affaires pour TLD Canada dans le domaine militaire, ajoute-t-on.
British Airways a pour sa part commandé à TLD Canada 44 des chargeurs de fret TXL-838 d'une capacité de sept tonnes. Il s'agit du plus important contrat décroché par TLD Canada avec une compagnie aérienne, européenne de surcroît. Les principaux compétiteurs de l'entreprise sont justement européens, souligne-t-on.
Besoins en main-d'oeuvre spécialisée
La mise en production de ces deux contrats crée d'importants besoins en main-d'oeuvre spécialisée chez TLD Canada, qui compte actuellement 140 employés sur la rue Cabana. Plus de 30 nouveaux postes seront créés, dont une vingtaine sont toujours à combler. On recherche principalement des électromécaniciens.
Représentant plus de 40 % de son chiffre d'affaires, les ententes conclues avec la Royal Australian Air Force et British Airways constituent une étape importante pour l'entreprise sherbrookoise qui aimerait être plus présente dans le secteur de l'aviation civile au Canada. La très vaste majorité des commandes provient des États-Unis, de l'Asie, de l'Australie et maintenant de l'Europe.
L'usine de TLD Canada à Sherbrooke fait partie du Groupe TLD, qui regroupe cinq autres usines aux États-Unis, en France et en Chine et une trentaine de bureaux de vente et de service à travers le monde.