Le camion impliqué dans l'accident de la route 143 a pris feu.

Deux décès à la suite d'accidents survenus à Val-Joli

Deux personnes impliquées dans autant d'accidents distincts survenus mercredi dans le secteur de Val-Joli, près de Windsor, sont décédées au cours des dernières heures.
Vers 16h, une collision impliquant un camion semi-remorque 53 pieds et une voiture s'est produite sur la route 143 Nord, entre le chemin Grande-Ligne et le chemin Goshen.
Selon les informations préliminaires, le camionneur circulait en direction sud et la voiture en direction nord. «Le conducteur de la voiture aurait bifurqué de sa voie de circulation, pour une raison encore inconnue, et il s'est retrouvé dans la voie en sens inverse où le camionneur n'a pu éviter la collision. Le conducteur de la voiture aurait été éjecté de son véhicule et l'impact a provoqué un incendie», mentionne Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) en Estrie.
«Le conducteur du camion a subi un choc nerveux, mais il n'a pas été blessé gravement. Le conducteur du véhicule, un homme de 55 ans, a été conduit au CHUS où malheureusement son décès a été constaté.»
La route 143 Nord a été fermée à la circulation une bonne partie de la soirée afin de permettre au reconstitutionniste de la SQ d'analyser la scène. «Il est trop tôt pour s'avancer sur des hypothèses qui pourraient expliquer cette collision», ajoute Mme Guindon.
Accident de quad (VTT)
Vers 19h, les policiers ont été appelés à se rendre sur le 10e rang, toujours à Val-Joli. Une collision est survenue sur le sentier de quad TransQuébec numéro 14.
«Des passants ont aperçu un homme blessé qui était sous un VTT renversé. Il est possible qu'un certain temps ce soit écoulé entre la collision et le moment où les passants ont découvert l'homme blessé», rapporte Mme Guindon.
«L'analyse de la scène démontre que le VTT serait entré en collision avec une corde de bois. Les policiers tentent d'établir pourquoi le VTT aurait quitté le sentier pour percuter les bûches de bois, puisqu'elles n'étaient pas positionnées de manière à obstruer le passage des utilisateurs du sentier.»
L'homme de 55 ans a été conduit au CHUS où son décès a été constaté, soutient un communiqué de presse.
«Par respect pour les proches de ces victimes, leurs identités ne seront pas dévoilées aujourd'hui», dit-elle.