La coordonnatrice logistique et transport chez Estrie Aide, Sandra Escalante, montre une photo d'un pneu dégonflé d'un des camions de livraison de l'entreprise, qui ont été trouvés vandalisés vendredi matin.

Deux camions vandalisés chez Estrie Aide

Les deux camions d'Estrie Aide ne démarraient pas, vendredi matin. Des fils avaient été sectionnés, le réservoir d'essence vidé et, sur un des camions, les deux pneus avant étaient dégonflés. Un geste de vandalisme plutôt inexplicable, qui a empêché l'organisme de mener ses activités de livraison et de collecte.
« C'est triste. On ne sait pas pourquoi c'est arrivé », lance la coordonnatrice logistique et transport chez Estrie Aide, Sandra Escalante.
Dès que le camionneur l'a appelée vendredi matin pour l'informer de la situation, elle s'est précipitée sur les lieux, a pris des photos des dégâts et a contacté les policiers, qui enquêtent maintenant sur le dossier. Les camions sont en réparation, et l'organisation espérait qu'ils puissent être de retour sur la route lundi.
Patience
Des personnes attendant des livraisons de meubles et d'électroménagers devront donc patienter encore plusieurs jours avant de recevoir la visite des livreurs.
Durant la nuit où les méfaits ont été commis, l'un des camions, de 20 pieds, était stationné près du Presto, un peu plus loin sur Wellington Sud. L'autre, de 16 pieds, était stationné directement chez Estrie Aide.
Cet acte tombe évidemment bien mal pour l'organisme à but non lucratif, qui offre aux Estriens une vaste gamme d'objets revalorisés.