Philippe Côté-Paré

Deux ans de prison pour Philippe Côté-Paré

Coupable de conduite dangereuse causant la mort à Saint-Fortunat en mai 2011, Philippe Côté-Paré devra purger deux ans de prison.
<p>Andy St-Pierre</p>
La sentence est tombée mardi avant-midi au palais de justice de Victoriaville. Elle s'accompagne d'une interdiction de conduire de trois ans à sa sortie de prison.
En mai 2013, Côté-Paré avait plaidé coupable à l'accusation de conduite dangereuse causant la mort qui pesait contre lui depuis le violent accident qui a tué Andy St-Pierre, à Saint-Fortunat, le 14 mai 2011.
Il obtenait du même coup un arrêt des procédures sur le chef de négligence criminelle causant la mort également au dossier.
Rappelons qu'Andy St-Pierre était passager d'un véhicule conduit par Philippe Côté-Paré, le 14 mai 2011. Pour une raison inexpliquée, le chauffard n'a pas ralenti comme il est prescrit en arrivant dans le village de Saint-Fortunat et a raté une courbe prononcée pour se retrouver dans le décor. Le jeune homme originaire d'Ham-Nord est la seule victime.
Puisque trois véhicules se suivaient au moment du drame, on a d'abord cru à une course de rue, mais cette version n'a pas été retenue par la Couronne.
Lors de son enquête visant à déterminer la sentence appropriée pour Philippe Côté-Paré, on  a pu apprendre qu'il roulait à 101 km/h, lors du tragique accident. La vitesse permise était de 50 km/h à l'entrée sud du village de Saint-Fortunat.
Philippe Côté-Paré s'était aussi fait connaître, dans cette affaire, pour avoir obtenu la permission de consommer de l'alcool au cours de la période des Fêtes, en décembre 2011.
- Avec Yanick Poisson