Des travaux communautaires pour avoir fui les policiers en VTT

Un jeune homme de 21 ans de Stanstead doit regretter amèrement d'avoir fui les policiers en 2010 alors qu'il roulait à VTT sans casque.
Son étourderie de jeunesse lui a valu jeudi au palais de justice de Sherbrooke une peine de 100 heures de travaux communautaires qu'il devra effectuer au cours des huit prochains mois.
Cette probation suggérée à la juge Julie Beauchesne de la Cour du Québec par l'avocat de la défense Me Marc-André Champagne et le procureur aux poursuites criminelles Me Andy Drouin prévoit aussi une interdiction de conduire pour une année.
L'avocat de la défense a fait remarquer au tribunal que cette peine aura des conséquences plus importantes sur la vie de son client.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.