Des médaillés olympiques à l'épreuve du 10 km

C'est vendredi matin que prendra place pour la première fois à la pointe Merry de Magog une épreuve de 10 km comptant au classement de la Coupe du monde de la FINA.
Les amateurs seront choyés pour l'occasion avec la présence des médaillés d'argent et de bronze sur la même distance des derniers Jeux Olympiques de Londres en 2012 qui sont Thomas Lurz d'Allemagne et le Canadien Richard Weinberger.
Lurz est aussi le champion défendant 2013 de la distance sur le circuit de la Coupe du monde de même que l'Américaine Emily Brunemann qui sera elle aussi au départ vendredi matin.
Se déroulant sur un circuit fermé délimité par trois bouées et totalisant environ 1600 mètres tout près de la rive, les amateurs qui se déplaceront à la pointe Merry pourront suivre le déroulement de la course du début à la fin.
L'ex-nageur Simon Tobin, qui a connu son heure de gloire à Magog et au Lac Saint-Jean, et qui continue de s'intéresser au sport qui l'a fait connaître, se réjouissait de cette nouvelle compétition à Magog. « Les gens vont apprécier, jure Tobin. Le marathon, c'est une chose et il faut que les amateurs continuent d'y assister, mais une course de 10 km, c'est animé du début à la fin et pour le moins spectaculaire. Tout d'abord, ce sont des nageurs plus rapides que ceux du marathon étant donné qu'ils se spécialisent sur la distance de 10 km qui est admise aux Olympiques. Ça nage en peloton sur tout le trajet et c'est dans le dernier tour, à quelques mètres de l'arrivée que ça se joue. C'est vite passé, car au bout de deux heures on connaît généralement l'issue de la course », a expliqué Tobin.
Le Canada sera bien représenté demain matin avec la participation de sept nageurs et nageuses, soit Gabriel Pouliot, Carol-Ann Savoie, Liam Desjarlais, Nicolas Massé-Savard, Samer Yaghmour, Richard Weinberger et Heather Maitland. La délégation chinoise comptera aussi sept participants. Au total, 37 athlètes seront sur la ligne de feu.
La compétition magogoise sera la cinquième de la saison sur le circuit de la Coupe du monde après Patagones-Viedma en Argentine, Cancún au Mexique, Setubal au Portugal et le Lac Saint-Jean la semaine dernière. D'ailleurs, le Québec est devenu la terre d'accueil par excellence de la Coupe du monde 10 km. Trois des huit épreuves du calendrier y sont disputées. Lac-Mégantic suivra le 9 août.
Précisons que les différents gagnants se partageront 20 000 $ US en bourses.
Mentionnons en terminant que les hommes partiront à 9 h 30 et les femmes 15 minutes plus tard.