Des matières dangereuses sur rail de façon sécuritaire

Jeudi, John Giles, le président de la Central Maine and Quebec Railway (CMQR), la nouvelle entreprise qui va exploiter le réseau de chemin de fer de l'ex-Montreal, Maine & Atlantic (MMA), était à Lac-Mégantic. Il a rencontré la mairesse de l'endroit, Colette Roy Laroche.
Selon La Presse, le fonds d'investissement américain Fortress, nouveau propriétaire du réseau de chemin de fer qui traverse la municipalité de Lac-Mégantic, entend faire la démonstration qu'il est possible de transporter des matières dangereuses sur rail de façon sécuritaire.
On sait que les citoyens et la mairesse de Lac-Mégantic s'opposent fermement à ce que des convois pétroliers traversent à nouveau le centre-ville, théâtre d'une tragédie ferroviaire l'été dernier.