Des investissements de 200 000 $ à Gleason

Fidèle à ses habitudes, la Station de ski du mont Gleason a annoncé des investissements de 200 000 $ afin d'améliorer son expérience de glisse à l'approche de sa 47e saison.
La directrice générale, Nadia Pépin, a notamment annoncé l'aménagement d'une zone d'apprentissage aux abords de la pente-école. Celle-ci comprendra quatre ateliers soit un terrain plat, une mini demi-lune, des virages inclinés et une pente douce.
« Cette nouvelle méthode d'apprentissage, qui a fait ses preuves aux États-Unis et qui est de plus en plus populaire au Québec, assure plaisir et confiance aux nouveaux skieurs et planchistes. De plus, afin de rendre le débarquement plus facile pour les débutants, le débarcadère du tapis magique sera nettement amélioré », explique-t-elle.
L'organisme à but non lucratif a par ailleurs annoncé qu'il avait balisé un chemin d'accès afin de permettre la randonnée alpine, une nouvelle tendance dans l'industrie du ski qui consiste à l'ascension du mont à l'aide de peaux sous les skis. Pour pratiquer ce sport, un équipement spécifique doit être utilisé.
Remontée plus efficace
Depuis l'an passé, Gleason optimise la capacité de sa remontée quadruple. On a notamment procédé à l'installation d'un tapis d'embarquement afin de diminuer de 13 % les arrêts et de 23 % les ralentissements à l'embarcadère. Pour la saison qui s'en vient, on estime que l'augmentation de la vitesse de montée permettra d'améliorer l'efficacité de l'équipement de près de 20 %. « On veut faire monter 287 personnes de plus à l'heure », espère la directrice.  
Le directeur technique de la Station, David Grenier, a aussi annoncé l'ajout d'une ligne d'air et une amélioration du système d'enneigement dans la piste MRC d'Arthabaska afin d'offrir le plus grand domaine skiable possible pour la période des Fêtes. Il est trop fréquent que les températures ne permettent pas des conditions de glisse optimales au cours de cette période de l'année qui est fort achalandée.