Chantal L'Espérance

Des indépendants se rallient à la proposition L'Espérance

Quatre conseillers municipaux et les quatre conseillers d'arrondissement se rallient à la proposition qu'a déposée Chantal L'Espérance en ce qui concerne la réforme de la gouvernance. Ils n'apportent qu'une légère modification au plan proposé le 3 février dernier.
En point de presse vendredi matin, Annie Godbout, Nicole Bergeron, Pierre Tardif, Benoît Dionne, Linda Boulanger et Claude Charron ont parlé d'une seule voix avec Mme L'Espérance. David Price et Kathleen Gélinas appuient aussi la proposition.
Chantal L'Espérance propose de réduire le nombre de conseillers de 19 à 15 et le nombre d'arrondissements de six à cinq. En utilisant notamment les rivières Magog et Saint-François comme frontières, les arrondissements seraient maintenant découpés différemment.
Si Lennoxville et Fleurimont demeureraient intacts, Brompton se joindrait au district de Saint-Élie, alors que les districts de Rock Forest et des Châteaux-d'Eau seraient annexés à l'arrondissement de Jacques-Cartier. Le district de Deauville se joindrait quant à lui à l'arrondissement du Mont-Bellevue.
Le nouvel arrondissement de Brompton/Saint-Élie compterait un conseiller municipal et trois conseillers d'arrondissement. Le secteur Rock Forest/Jacques-Cartier serait représenté par cinq conseillers, alors que Fleurimont et le territoire fusionné de Deauville et du Mont-Bellevue seraient représentés par quatre conseillers.
Cette proposition représenterait des économies annuelles de 1 455 000 $.
Rappelons que les élus se rassemblent samedi en lac-à-l'épaule pour discuter des différentes propositions en matière de réforme de la gouvernance. Une décision devrait être rendue à la suite d'une vote au conseil municipal le 3 mars.