Des étudiants de l'UdeS construiront un prototype d'hydrolienne

Des étudiants de l'UdeS se sont associés à un consortium de la Côte-Nord afin de construire et de concevoir d'ici 2011 un prototype d'hydrolienne de rivière, qui pourrait être démonté et transporté facilement.
Les hydroliennes, une technologie émergente, sont dotées d'une turbine qui exploite la vitesse de l'eau pour produire de l'énergie.
«C'est encore au stade de développement, il n'y a pas encore beaucoup de commercialisation», note Martin Désilets, professeur au département de génie mécanique à l'UdeS, et l'un des superviseurs des étudiants. L'hydrolien peut compléter l'utilisation des sources d'énergie par l'eau, souligne-t-il.
 
Certains avantages peuvent être exploités avec cette technologie, dont la réduction de l'impact sonore. «L'eau étant plus dense que l'air, la taille de la turbine est réduite.» L'un des grands défis repose sur la protection des cours d'eau. On peut penser, entre autres, aux rivières à saumons. «Ce sont des contraintes qui doivent être prises en compte. Les étudiants sont sensibles à ça et ça fait partie des défis techniques à relever», note M. Désilets.